Avec le printemps et l’arrivée des fruits d’été sur les étals, l’envie de manger plus équilibré nous tente. Nous avons tous regardé au moins une fois les fruits et les légumes bio, car c’est manger bio, c’est manger sainement. Mais le bio est cher.

Une enquête de l’association de consommateurs UFC-Que choisir publiée en août 2017 a mis en lumière les raisons de ce coût élevé.

L’occasion pour moi de vous proposer une préparation de Delf B2 avec deux compréhensions orales sur le même thème et à partir de la même enquête, avec un court reportage à écouter une seule fois (sans tricher !) et un deuxième plus long à écouter 2 fois.

  • Compréhension orale 1 : (1’58)

    Il s’agit d’un reportage de LCI.

Pour visionner la vidéo, si le fichier ne s’ouvre pas : https://www.lci.fr/conso-argent/on-a-teste-manger-uniquement-bio-pendant-une-semaine-label-ab-agriculture-biologique-vin-naturel-2068905.html

Activité : le quiz 1

  • Compréhension orale 2 : 4’26

    Ce reportage a été diffusé à la radio sur Europe 1, le même jour que le reportage précédent.

Pour télécharger le reportage en mp3, c’est ici : audio

Activité : le quiz 2

Pour écouter en intégralité le 2ème reportage avec les images vidéos, vous pouvez cliquer ici.

Corrigés :

Si vous souhaitez en savoir davantage sur l’enquête de l’association UFC Que choisir, allez directement à la source de l’enquête ici.

Et pour compléter votre activité par un texte sur le même thème, n’hésitez  pas à cliquer ici !

3937066 - green tree

 

Un commentaire sur « Pourquoi manger bio coûte cher (B2) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s